La vengeance du pardon – Eric Emmanuel Schmitt

L’histoire :

4 histoires bien distinctes pour une seule même moral : l’importance voire même le caractère essentiel du pardon. Peu importe les épreuves endurées, les ressentiments, les circonstances et la culpabilité : apprendre à pardonner aux autres et à sa propre personne aussi.  Je vous laisse donc découvrir ces quatre belles histoires qui font réfléchir, qui nous secouent parfois et nous donnent même l’esquisse d’un sourire.

1ère histoire : Les soeurs Barbarin : La vie de deux soeurs jumelles qui n’ont que leur apparence identique en commun. Lily est sérieuse, intelligente, douce. Moïsette est paresseuse, avare et malveillante. De l’envie à la jalousie, de l’amour à la haine, il n’y qu’un pas.

2ème histoire : Mademoiselle Butterfly : Un jeune parisien venant d’une famille très aisée se rapproche d’une paysanne simplette suite à un pari avec ses amis. Elle tombera alors follement amoureuse de lui. Pour lui, ce n’est qu’un jeu. Un jeu qui sera lourd en conséquences.

3ème histoire : La vengeance du pardon : On suit dans cette histoire : Élise, la mère d’une des victimes d’un tueur en séries. Celle-ci rend visite tous les jours en prison à l’assassin de sa fille unique. Que cherche t-elle ?

4ème histoire: Dessine-moi un avion : Comme le laisse deviner le titre, cette nouvelle s’inspire du petit prince de St Exupéry. Werner ancien aviateur de 92 ans rencontre sa petite voisine Daphnée qui a 8 ans. De leur rencontre, naitra une passion commune pour l’histoire du petit prince. Elle ramènera l’aviateur à son propre passé et des secrets referont alors surface.

Quelques citations :

« Quand on ne peut plus sauver ni l’argent ni l’honneur, on peut encore sauver l’amour. »

« En amour, le mérite réside dans celui qui aime, pas dans celui qui est aimé. »

« Être malheureux, c’est une manière d’aimer. »

« Quand tu seras parti, je regarderai le jardin et je penserai à toi; je regarderai le ciel et je penserai à toi. Tu ne seras plus là, visible, mais tu seras partout, invisible. »

Mon avis :

Eric Emmanuel Schmitt nous fait ressentir un tourbillon d’émotions dans ses quatre histoires. J’ai été très émue et attendrie par Dessine moi un avion. J’ai eu l’impression de redécouvrir la douceur et la tendresse du petit prince.

La vengeance du pardon m’a bouleversé. On ne peut qu’imaginer la peine et le désarroi incommensurables d’Elise suite à l’assassinat de sa fille. On veut comprendre son cheminement, pourquoi ressent-elle le besoin de rendre visite et d’interagir avec le coupable de sa détresse.

Le dénouement de l’histoire des soeurs Barbarin m’a réellement surprise, un réel retournement de situation qui donne beaucoup de sens à l’histoire.

Madame Butterfly m’a révolté. La cruauté des personnages va très loin, même si elle les rattrape rapidement et va même les réveiller d’une façon peu soupçonnée.

Un grand coup de coeur pour moi, une fois de plus !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s