The tattooist of Auschwitz – Heather Morris

Après une petite panne de lecture, j’ai dévoré ce roman en à peine deux jours… Il faut dire qu’il avait au départ de bons critères pour me plaire : un roman inspiré d’une histoire vraie et de plus sur la période de l’Holocaust. En effet, suite à trois ans de discussions avec Lale Sokolov sur son passé à Auschwitz , Heather Morris nous raconte son histoire hors du commun.

L’histoire :

Lale Sokolov, slovaque d’origine, est arrêté en 1942 et se retrouve interné à Auschwitz. On lui donnera alors la grande responsabilité de tatouer les autres détenus dès leur arrivée. C’est ainsi qu’il rencontra Gita et qu’il tomba amoureux. Ce moment marque le début de leur histoire semée d’embûches, comme on peut l’imaginer, dans un lieu aussi peu enclin à une histoire d’amour.

Lale a vécu ces années à Auschwitz tiraillé entre la culpabilité de coopérer avec les SS et  la nécessité de survivre pour son avenir et en particulier sa future vie avec Gita. C’est en étant proche des allemands et en vivant dans des conditions plutôt favorables en comparaison avec les autres détenus que Lale a pu rester en vie et sauver également certains de ses amis et bien entendu Gita grâce à ses contacts avec les nazis.

Une citation :

« Lale makes a vow to himself: I will live to leave this place. I will walk out a free man. If there is a hell, I will see these murderers burn in it. »

Traduction : Lale se fait une promesse: Je sortirai de cet endroit vivant. Je partirai en homme libre. S’il existe un enfer, je verrai ces meurtriers y brûler.

Mon avis :

Ce roman a été un gros coup de coeur car il aborde le génocide juif d’un point de vue bien particulier. Personne n’est tout blanc ou tout noir dans l’histoire de Lale. Certains de ses amis de l’époque ont même été condamnés pour conspiration avec les nazis.

Je le conseille vivement aux passionnés d’histoire car selon moi ce témoignage ne ressemble à aucun autre étant donné le statut si particulier de Lale. Il soulève beaucoup de questions. Est-ce un crime de tout faire pour rester en vie ?

J’ai également beaucoup aimé trouver des photos de la vie de Lale et Gita d’après guerre et en savoir un peu plus sur leur histoire. Cela donne du baume au coeur de voir qu’une belle histoire a pu naître suite à une période aussi tragique.

Je me suis beaucoup attaché au personnage de Lale, il est difficile de ne pas se mettre à sa place.

Avait-il réellement le choix de refuser la mission qui lui était proposée, en s’imposant face aux allemands ? 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s