Félix et la source invisible – Eric Emmanuel Schmitt

« Le monde appartient à ceux qui ont décidé de ne rien posséder »

Félix, 12 ans vit avec sa mère, Fatou, qui a un bistro, jovial et coloré à Belleville. Jusqu’au jour où Fatou tombe dans la dépression et devient l’ombre d’elle-même. Félix, désemparé, fera tout pour sauver sa mère.

Il appelera alors son oncle, Bamba, le seul membre de sa famille dont sa mère lui a parlé. Après plusieurs visites chez des guérisseurs en tout genre, rien ne change. Fatou reste plongée dans la noirceur.  Bamba lui raconte alors le passé de sa mère en Afrique dont Félix ne connaît pas le mondre détail.

De là, naîtra un voyage en Afrique riche en rites, en croyances. Félix découvre alors le pays de ses origines et du passé de sa mère. Un retour aux sources nécessaire pour Fatou pour retrouver ses racines et surtout se retrouver tout court.

Ce roman célèbre la liberté, la famille et la spiritualité. Eric-Emmanuel Schmitt signe un nouveau compte philosophique réussi. Un moment propice à l’introspection et à la poésie. Il y raconte l’importance du passé et de ne pas oublier de là où on vient. Accepter et faire la paix avec son passé pour pouvoir avancer.

J’ai rarement autant noté de côté des citations dans un seul même livre. Ce livre est rempli de belles phrases, riches de sens et qui font réfléchir. Une fois de plus avec cet auteur, ce roman est un coup de coeur. Je le recommande !

 

 

 

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s