La tête sous l’eau – Olivier Adam

J’ai reçu ce livre dédicacé suite à un concours sur Instagram. J’avais beaucoup aimé le film « Je vais bien ne t’en fais pas » qui est inspiré du livre d’Olivier Adam alors j’étais ravie de pouvoir découvrir sa plume.

La famille de Léa et Antoine va quitter Paris pour la Bretagne suite à la mutation du père de famille. Pour Léa qui vit sa première histoire d’amour, c’est le désespoir. Antoine, quant à lui, ne se préoccupe peu de leur déménagement. Il n’avait déjà pas beaucoup d’amis sur Paris et préfère de loin les jeux vidéos à sa vie sociale.

Après leur arrivée dans dans une petite ville de Bretagne, Léa se renferme de plus en plus sur elle et décide de s’enfuir. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu et Léa disparaît.

L’auteur raconte sa disparition principalement du point de vue de son jeune frère, Antoine. Des rebondissements de l’enquête, à la détresse et au silence de sa famille. Antoine finit alors par se rapprocher de Chloé, la seule amie que Léa se soit faite en Bretagne. Elle est la seule personne à qui il se sent capable de se confier.

Un jour, Léa réapparait. Mais le cauchemar ne fait que commencer. La famille de Léa est-elle prête à entendre et accepter ce qu’il s’est passé ? Léa sera t-elle assez forte pour faire face à son retour à la vie réelle et à affronter le regard des autres ?

J’ai lu ce roman en une après-midi. J’ai plutôt apprécié cette lecture, elle aborde des sujets intéressants et même essentiels pendant l’adolescence: l’amitié, la tolérance, la romance, la vie de famille la sexualité mais aussi la méfiance que l’on doit avoir vis-à-vis des autres.

J’ai beaucoup aimé le point de vue de l’auteur qui est principalement centré sur celui du frère et non de la victime. Cela change et permet d’apporter un autre élément à l’histoire. Je me suis beaucoup attachée à ce personnage réservé et pudique.

Il a vraiment un rôle protecteur et devient le pilier de la famille suite à la disparition de Léa. J’avoue m’être un peu moins attaché à Léa, tout simplement car à cet âge, je me serais plus reconnue en Antoine en termes de personnalité.

Je conseille vraiment ce livre à un public adolescent ! Pour ma part, je dois avouer que le style d’écriture était peut-être un peu trop adolescent pour moi par moment mais j’ai tout de même passé un bon moment de lecture agréable et léger.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s